Clean = sérophobie
Pour parler de tout et de rien dans la bonne humeur !

entrepotesparis4
Messages : 68
Enregistré le : Lun 23 Déc 2019 15:05

Clean = sérophobie

par entrepotesparis4 » Mer 15 Déc 2021 12:29

Bonjour,

Tu l'as peur-être déjà vu écrit dans un profil, ou tu l'utilises toi-même sur le tien,
Clean, traduction en français : propre
Quand je vois ce mot sur le profil d'une personne qui me contacte, je lui demandes ce qu'il signifie pour elle, voici deux exemple de question/réponse :

« Comment traduis-tu "clean" ?
- Clean = propre, hygiène, pas de MST. »


« Ça signifie quoi pour toi "clean" ?
- Clean ? Sans maladie
- Mais la traduction de "clean" est "propre", penses-tu que les personnes séropositives VIH sont malades ?
- Clean signifie propre oui mais aussi, sans maladie, VIH c'est un virus du coup oui, ils ont malades. »


Et voici ma réponse :

« Tu fais une grave erreur : une personne S+ traitée et indétectable n'est pas malade et n'est pas contaminante, elle a la même espérance de vie que le reste de la population, donc elle est tout sauf sale. Peut-être ne te rends-tu pas compte que ce mot "clean" utilisé sans savoir, véhicule de la discrimination, et plus précisément de la sérophobie, cherche avec ce mot sur ton moteur préféré (NDR exemple https://seronet.info/taxonomy/term/6560). Et dans tes rencontres jusqu'ici, si une personne t'a dit qu'elle est "clean", l'as-tu cru sur parole ou bien lui as-tu demandé des documents médicaux intimes et confidentiels comme preuve, que de surcroît tu ne saurais peut-être pas interpréter si tu n’as pas de formation médicale ? Comme on ne peut pas partager de liens internet ici, essaie sur youtube de mettre ça au bout (NDR ici c'est cliquable) : /watch?v=iiKVDz4-z54 une vidéo animation sur la sérophobie qui explique que les personnes qui ont le plus peur sont souvent celles qui prennent le plus de risques. »

Message utile car une personne m'a répondu :

« Je suis désolé, je me suis mal exprimé, c'est certainement vrai, j'ai mal estimé la portée de ce mot. Je vais modifier mon profil. Merci pour ton éclairage. »

Il y a donc deux cas de figure : les personnes qui utilisent ce mot "clean" parce qu'elles l'ont vu ailleurs, sans en connaître l'utilisation déviée et la signification cachée, qui le copient par mimétisme ou pensant que ça fait branché (tout comme "sans prise de tête"), et celles qui l'utilisent de façon intentionnelle car faisant de la discrimination sérophobe. Chacun y reconnaîtra les siens !

De plus, il n'y a pas que les maladies sexuellement transmissibles qui sont dangereuses dans les rencontres, mais aussi les maladies mentales comme les gros egos, les pervers narcissiques ; les maladies émotionnelles comme la jalousie, la possession, la manipulation à fin d'escroquer de l'argent. Dangers qui peuvent provoquer des complications relationnelles graves comme le chantage, le harcèlement ou la séquestration, et dans les pires des cas le crime.
Utiliser clean qui signifie littéralement propre peut être une pathologie/obsession de la propreté, hors : 1 - trop se laver peu être la cause de maladies (cas d'enfants toujours malades, car les parents désinfectent systématiquement tout ce qu'il touche comme les jouets ; 2 - les personnes étant obsédées par la propreté sont parfois celles qui ont été abusées sexuellement enfant, le viol sexuel laissant symboliquement la sensation d'avoir été sali.

Un article qui confirme qu'utiliser le mot clean est de la sérophobie :
Sérophobie : ça suffit !
https://seronet.info/article/serophobie-ca-suffit-92373

Du fait que le mot « clean » se traduit par « propre» et que son contraire est « sale », je me souviens avoir déjà eu des réflexions pour les cheveux de la nuque pas bien taillés au carré comme quand on sort de chez le coiffeur, du genre : « c'est sale ! », à quoi j'avais répondu que je m'étais lavé les cheveux. D'autres personnes pourraient peut-être trouver que des poils naturels de pubis ou des poils d'aisselles sont sales, c'est pour ça qu'il y a entre autres des femmes qui revendiquent de garder leurs poils naturels à ces endroits du corps, face à l'image des sexes rasés imposés par la mode pornographique.
Il y a donc une pathologie socioculturelle à trouver sales des choses qui ne le sont pas, comme la terre sur des chaussures "crottées", ou celle sur les carottes non-lavées, alors que 60 % de la vie sur terre se trouve dans le sol. La vie citadine en milieu artificiel et minéral nous fait perdre la relation avec la nature, et nous fait oublier des choses bien plus dangereuses comme la pollution de l’industrie de l'agrotoxiculture, banalisée par la propagande publicitaire pour remplir les comptes en banques des groupes de pression industriels.

Complément du 25/05/2022 :

Dans la trilogie cinématographique PUSHER de Nicolas Winding Refn qui se passe dans le monde violent des revendeurs de drogue au Danemark, avec certains acteurs l’ayant réellement vécu, le mot CLEAN est utilisé par les personnes qui ont décidé d’arrêter la consommation, et qui dans une scène de groupe de parole style Les Drogués Anonymes, disent depuis combien de temps elles sont clean.
Ce qui pourrait confirmer le mésusage du terme clean à des fins discriminatoires envers les personnes séropositives VIH, laissant sous-entendre qu’elles sont sales comme des droguées ; et je parierais bien que ces personnes qui utilisent consciemment le mot clean pour dire séronégatif VIH ou plus généralement sans MST, sont les mêmes qui polluent leur sang en consommant de la malbouffe aux agrotoxiques et autres drogues addictives, et que ce sont elles qui sont sales : ce qu’on trouve horrible chez les autres est souvent ce qu’on porte dans soit.
Réponse à une question à l’auteur, sur la symbolique du sang dans ses films, pointant la contamination du sang par les drogues (durée 3:53) :
Alejandro Jodorowsky - Festival "Utopia" au cinéma L'ÉCRAN à Saint-Denis (F-93210) 8 février 2014
Modifié en dernier par entrepotesparis4 le Mer 25 Mai 2022 09:15, modifié 11 fois.

rugbypote
Messages : 229
Enregistré le : Mer 6 Jan 2016 12:56

Re: Clean = sérophobie

par rugbypote » Mer 15 Déc 2021 14:00

Curieuse cette utilisation du mot... je suis 100% d'accord avec ton post. Je crois que beaucoup de mecs l'utilisent sans savoir vraiment la portée du mot...
En tant qu'anglophone il y a aussi une autre association... l'association de saleté-- dans ce sens: sexe entre hommes---> maladie / saleté
Donc encore plus problématique comme terme... c'est un mot que je n'utilise jamais ni en anglais ni en français.

shootit
Messages : 3
Enregistré le : Lun 1 Juin 2015 16:36
Localisation : Montpellier

Re: Clean = sérophobie

par shootit » Mar 15 Fév 2022 15:58

Entièrement d’accord.
Le mot clean est serophobe.
Pas d’excuses pour utiliser le mot « car tout le monde le dit ». Ce mot ne devrait pas être utilisé, comme d’autres que plus personnes n’oseraient utiliser ici de crainte d’apparaître comme raciste par exemple.
Par quoi le remplacer ? Moi je dis « Je suis à jour de mes tests, hésite pas à me demander ».
Comme un ami me disait « Un séropositif tu sais quel est son statut, un séronégatif est le plus souvent un séro-interrogatif entre deux tests »

entrepotesparis4
Messages : 68
Enregistré le : Lun 23 Déc 2019 15:05

Re: Clean = sérophobie

par entrepotesparis4 » Mar 22 Mar 2022 10:12

shootit a écrit :Comme un ami me disait « Un séropositif tu sais quel est son statut, un séronégatif est le plus souvent un séro-interrogatif entre deux tests »

Très bon argument, c'est dans la boite à idées :idea: et c'est transmis sur un site spécialisé. Merci ! ;)

sampar7
Messages : 21
Enregistré le : Ven 25 Mai 2018 17:34

Re: Clean = sérophobie

par sampar7 » Mer 23 Mar 2022 11:12

DuZobEtDuPorn a écrit :Rien à foutre. Si ne pas vouloir prendre de risques avec sa santé sexuelle de manière générale (parce qu'il n'y a pas que le sida, messieurs) c'est de la sérophobie, alors vous pouvez aller vous faire double fister bien profond par des élans. C'est très facile d'accuser les gens de phobie après que le travail de prévention et de terreur ait été fait dans la population, mais tant qu'il n'existera pas de remède au sida, je crains que vous continuiez d'être une source de peur, quelle que soit la propagande que vous cherchiez à mettre en place....



"propagande"

Je pensais que l'analphabétisme était éradiqué en France. Quand on arrive pas à saisir au moins la teneur d'un propos...
L'ignorance, hélas, n'a pas trouvé encore de thérapie... :?

stalker
Messages : 31
Enregistré le : Dim 15 Mar 2015 02:58

Re: Clean = sérophobie

par stalker » Ven 25 Mar 2022 09:54

Si, c'est clairement une forme de propagande. Bien trop utilisée ces temps ci d'ailleurs.

On prend un terme qui ne parait pas méchant à la base, on l'interprète dans le sens qui arrange le mieux notre cause et on s'en sert pour culpabiliser la majorité de l'utiliser pour stigmatiser une minorité.
Au final on passe de Clean, qui peut effectivement avoir plein de sens, dont le principal est "pas de MST", à sérophobe. Et la morale est qu'il ne faut plus se prémunir contre des virus/maladies sexuellement transmissibles de peur de stigmatiser ceux qui sont atteints de ces maladies.

Et la, je rejoins DuZobEtDuPorn, cette morale n'est pas bonne et se prémunir contre la transmission et le propagation de ces virus/maladies est de la plus haute importance dans ce domaine.

sampar7
Messages : 21
Enregistré le : Ven 25 Mai 2018 17:34

Re: Clean = sérophobie

par sampar7 » Ven 25 Mar 2022 15:37

Non mais LOL, c'est du n'importe quoi !!
(je me permets car je travaille dans le milieu associatif de la prévention des IST et ça m'ulcère d'entendre des propos pareils en 2022!)

Le post initial parle justement de se pencher sur le sens du mot.
Avez-vous pensé quand est-ce que cette expression (ce mot) est apparue?
Parce qu'à la base ce mot est apparu pour cela exclusivement, pour faire du 'serosorting' VIH, pratique d'ailleurs risquée (article de fin). Quand on affiche "clean" ça veut dire quoi? = libre d'IST? propre? rien que le rapprochement des deux idées devraient poser des questions à celui qui l'utilise.
Dire "clean" se réfère exclusivement à une catégorie de population bien précise oui ! A tous ceux qui ont des IST chroniques. Mais toute IST chronique? Non!
Réfléchissez, pense-t-on à "clean" quand on a une herpès (alors là.. 67% de population mondiale). Pense-t-on à "clean" quand on parle d'hépatite, de chlamydia? Vous vous dites clean en ayant une herpès? Attention, vous pouvez potentiellement contaminer quelqu'un. "Sauf quand on a pas de boutons" on va nous dire, c'est à dire, on ne transmets pas tout le temps. Très bien, merci la connaissance et la science ! Sachez qu'avec le VIH aujourd'hui, c'est pareil, quand on est suivi et bien traité on ne transmet plus. Saviez-vous que les derniers traitements se font par injection et à plusieurs mois d'intervalle? Ayant de plus l'information scientifique que U=U, comment faites-vous pour maintenir un tel argument?

En réalité, "clean" est un mot qui sert à évacuer la question de sa tête.
"Je mets 'clean' sur mon profil et je ne touche qu'à des 'clean', comme ça je n'ai aucun risque d'attraper quoique ce soit." Et la marmotte... Connaît-t-on son statut à 'l'instant T à tout moment? Sérieux? La personne qui te dit qu'elle est contaminée au VIH, ou à l'herpes, ou à l'hépatite..., elle sait (à 100%) ce qu'elle a, et que bien traitée elle ne transmet pas. En France on peut bénéficier d'un bon suivi ne vous inquiétez pas. Est-ce que la personne trouvée dans un recoin/sauna/forêt/appli/site et que se dit "clean", connaît-elle son statut à 100% ?

Au lieu de discuter sérieusement sur la prévention et réfléchir aux pratiques qui mènent, ou mènent pas, à attraper des IST on met un mot sur un profil ou sur une recherche, qui peut être une fausse affirmation d'ailleurs, et qui évacue la question de la tête. Grand scoop, le SEUL moyen de ne pas attraper des IST est de laisser bouches, organes génitaux, anus, sang et d'autres fluides corporels bien loin - les siens loin de ceux d'autrui.

Donc, le sens même de dire "clean" n'a plus lieu d'être, et l'utiliser rallonge la survie d'une expression/pratique qui ne protège personne et discrimine des personnes car elle les exclue alors qu'elles ne sont pas forcément concernées par un risque de propagation d'une maladie, point.

Et en disant cela n'est pas une "morale" contre la prévention à des IST. Au contraire cela doit être vu comme une invitation à mieux en parler et lever le tabou.
Se protéger, avec tous les moyens existants aujourd'hui, est possible et faites-le! Voulez-vous parler sérieusement de prévention et santé sexuelle ? Parlez-en à vos partenaires : sur vos dernières pratiques et à quand ça remonte vos derniers tests. Vous voulez être sûr de se toucher entre "cleans" ? Attendez 3 mois depuis votre dernier rapport, capote compris car ce n'est pas 100% ! Faites tous les tests et ensuite faites votre affaire, sinon c'est de l'hypocrisie.
Ah... mais ça... ça fait débander et je ne veux pas attendre, donc je préfère mettre "clean cherche clean". C'est plus simple non? (Loi de l'attraction quand tu nous tiens...). Vous pouvez alors sinon changer l'expression "cherche clean" par "cherche partenaire qui ne me transmet pas de maladie", je pense que ça on a pas besoin d'écrire...

Justement le terme PARAIT ne pas être méchant. Mais il ne fait pas que paraître méchant car il l'est, vraiment, et à plusieurs niveaux. Et si en disant cela certains culpabilisent de l'utiliser tant mieux. Ce n'est pas le but car beaucoup le font sans réfléchir, mais cela participe à l'évolution des mentalités.

Pour lecture :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3151147/

PS : Quant à la guerre en Ukraine, le Covid, la cohue de Dieu qui va s'abattre sur les pêcheurs et toutes les Cassandres, remettez l'expression en utilisation quand on en sera là, pour le moment tout va bien, merci.

PS2: si la peur du containeur psychopathe te hante toujours, réfléchissez, quelqu'un n'a pas de scrupule pour te refiler une maladie sciemment elle mettrait "clean" ou rien sur son profil ?

Heteropourhetero
Messages : 48
Enregistré le : Dim 16 Déc 2018 16:52

Re: Clean = sérophobie

par Heteropourhetero » Ven 25 Mar 2022 18:20

sampar7 a écrit :Non mais LOL, c'est du n'importe quoi !!
(je me permets car je travaille dans le milieu associatif de la prévention des IST et ça m'ulcère d'entendre des propos pareils en 2022!)

Le post initial parle justement de se pencher sur le sens du mot.
Avez-vous pensé quand est-ce que cette expression (ce mot) est apparue?
Parce qu'à la base ce mot est apparu pour cela exclusivement, pour faire du 'serosorting' VIH, pratique d'ailleurs risquée (article de fin). Quand on affiche "clean" ça veut dire quoi? = libre d'IST? propre? rien que le rapprochement des deux idées devraient poser des questions à celui qui l'utilise.
Dire "clean" se réfère exclusivement à une catégorie de population bien précise oui ! A tous ceux qui ont des IST chroniques. Mais toute IST chronique? Non!
Réfléchissez, pense-t-on à "clean" quand on a une herpès (alors là.. 67% de population mondiale). Pense-t-on à "clean" quand on parle d'hépatite, de chlamydia? Vous vous dites clean en ayant une herpès? Attention, vous pouvez potentiellement contaminer quelqu'un. "Sauf quand on a pas de boutons" on va nous dire, c'est à dire, on ne transmets pas tout le temps. Très bien, merci la connaissance et la science ! Sachez qu'avec le VIH aujourd'hui, c'est pareil, quand on est suivi et bien traité on ne transmet plus. Saviez-vous que les derniers traitements se font par injection et à plusieurs mois d'intervalle? Ayant de plus l'information scientifique que U=U, comment faites-vous pour maintenir un tel argument?

En réalité, "clean" est un mot qui sert à évacuer la question de sa tête.
"Je mets 'clean' sur mon profil et je ne touche qu'à des 'clean', comme ça je n'ai aucun risque d'attraper quoique ce soit." Et la marmotte... Connaît-t-on son statut à 'l'instant T à tout moment? Sérieux? La personne qui te dit qu'elle est contaminée au VIH, ou à l'herpes, ou à l'hépatite..., elle sait (à 100%) ce qu'elle a, et que bien traitée elle ne transmet pas. En France on peut bénéficier d'un bon suivi ne vous inquiétez pas. Est-ce que la personne trouvée dans un recoin/sauna/forêt/appli/site et que se dit "clean", connaît-elle son statut à 100% ?

Au lieu de discuter sérieusement sur la prévention et réfléchir aux pratiques qui mènent, ou mènent pas, à attraper des IST on met un mot sur un profil ou sur une recherche, qui peut être une fausse affirmation d'ailleurs, et qui évacue la question de la tête. Grand scoop, le SEUL moyen de ne pas attraper des IST est de laisser bouches, organes génitaux, anus, sang et d'autres fluides corporels bien loin - les siens loin de ceux d'autrui.

Donc, le sens même de dire "clean" n'a plus lieu d'être, et l'utiliser rallonge la survie d'une expression/pratique qui ne protège personne et discrimine des personnes car elle les exclue alors qu'elles ne sont pas forcément concernées par un risque de propagation d'une maladie, point.

Et en disant cela n'est pas une "morale" contre la prévention à des IST. Au contraire cela doit être vu comme une invitation à mieux en parler et lever le tabou.
Se protéger, avec tous les moyens existants aujourd'hui, est possible et faites-le! Voulez-vous parler sérieusement de prévention et santé sexuelle ? Parlez-en à vos partenaires : sur vos dernières pratiques et à quand ça remonte vos derniers tests. Vous voulez être sûr de se toucher entre "cleans" ? Attendez 3 mois depuis votre dernier rapport, capote compris car ce n'est pas 100% ! Faites tous les tests et ensuite faites votre affaire, sinon c'est de l'hypocrisie.
Ah... mais ça... ça fait débander et je ne veux pas attendre, donc je préfère mettre "clean cherche clean". C'est plus simple non? (Loi de l'attraction quand tu nous tiens...). Vous pouvez alors sinon changer l'expression "cherche clean" par "cherche partenaire qui ne me transmet pas de maladie", je pense que ça on a pas besoin d'écrire...

Justement le terme PARAIT ne pas être méchant. Mais il ne fait pas que paraître méchant car il l'est, vraiment, et à plusieurs niveaux. Et si en disant cela certains culpabilisent de l'utiliser tant mieux. Ce n'est pas le but car beaucoup le font sans réfléchir, mais cela participe à l'évolution des mentalités.

Pour lecture :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3151147/

PS : Quant à la guerre en Ukraine, le Covid, la cohue de Dieu qui va s'abattre sur les pêcheurs et toutes les Cassandres, remettez l'expression en utilisation quand on en sera là, pour le moment tout va bien, merci.

PS2: si la peur du containeur psychopathe te hante toujours, réfléchissez, quelqu'un n'a pas de scrupule pour te refiler une maladie sciemment elle mettrait "clean" ou rien sur son profil ?



Que de violences verbales! On n’a que vie, on finira tous par mourir! C’est notre seule égalité.
c’est quoi ce problème de clean et l’hystérie qui l’accompagne. Calmez vous. Ici c’est BEP. Où est le rapport? Que de donneurs de leçons!…

La prep ne protège pas des IST ou MST. Elle a induit un relâchement colossal dans les pratiques sexuelles. Elle a généré un développement exponentiel des cas de syphilis et autre.
Quelques minutes de plaisir pour attraper IST ou MST? Non merci.

C’est pire que sur les réseaux sociaux ici,
Des meutes déchaînées qui propagent la haine sous couvert de l’anonymat. Des frustrés qui aboient car leur vie est ratée.

Et la conneriephobie dans tout ça? Accuser d’analphabétisme quand on fait des fautes de français c’est plus que pitoyable.

sampar7
Messages : 21
Enregistré le : Ven 25 Mai 2018 17:34

Re: Clean = sérophobie

par sampar7 » Ven 25 Mar 2022 19:07

Heteropourhetero a écrit :Que de violences verbales! On n’a que vie, on finira tous par mourir! C’est notre seule égalité.
c’est quoi ce problème de clean et l’hystérie qui l’accompagne. Calmez vous. Ici c’est BEP. Où est le rapport? Que de donneurs de leçons!…

La prep ne protège pas des IST ou MST. Elle a induit un relâchement colossal dans les pratiques sexuelles. Elle a généré un développement exponentiel des cas de syphilis et autre.
Quelques minutes de plaisir pour attraper IST ou MST? Non merci.

C’est pire que sur les réseaux sociaux ici,
Des meutes déchaînées qui propagent la haine sous couvert de l’anonymat. Des frustrés qui aboient car leur vie est ratée.

Et la conneriephobie dans tout ça? Accuser d’analphabétisme quand on fait des fautes de français c’est plus que pitoyable.


Quelle violence verbale?
Effectivement ici c'est BEP, personne t'oblige à lire les posts et, pire encore, commenter. A bon entendeur...

De toute façon, j'ai quand même l'impression qu'on ne lit pas les propos, en tout cas on ne les comprend pas, d'où l'idée d'analphabétisme. Il suffit de lire mon commentaire pour comprendre cela (les deux, le premier et le deuxième), mais bon... ça demande une effort. N'ayant pas le français comme langue maternelle je ne me permettrais pas de le faire en parlant des erreurs de frappe ou autre. Mais bon, la caravane passe comme on dit.

Sur ce sujet de la PREP, qui n'est pas le sujet du post je tiens à surligner (encore une fois, quelqu'un qui ne lit pas ou qui ne comprend pas ce qu'il est écrit tout simplement), je me permets la digression puisqu'il y a de la DESINFORMATION (a.k.a CONNERIE) dite.
Ce n'est pas la PREP qui a généré une "explosion" de syphilis et etc. Ca c'est discours de spécialiste santé de comptoir de PMU.
C'est justement parce que des personnes sous PREP son mieux suivies qu'on détecte et traite mieux les IST (des personnes sous PREP se font tester tous les 3 mois). Peut-être certains préfèrent le "no ask, no tell". Ca "fonctionnait" à une autre époque, en matière de santé publique, ça se fait plus même si ça ne plaît pas à tout le monde visiblement.

Il y a en revanche quelque chose dans le commentaire de très pathétique [et là j'assume toute violence verbale dans mon propos contrairement à mes propos précédents] :
"Des meutes déchaînées qui propagent la haine sous couvert de l’anonymat. Des frustrés qui aboient car leur vie est ratée."
Quand ça vient de quelqu'un qui est là :
1. Pour cracher la haine sur un texte qu'il n'a pas compris (ou voulu comprendre) car le thème principal même du post lui échappe.
2. De façon anonyme, car, bien sûr, j'imagine monsieur ne se fait pas appeler "Heteropourhetero" à son mariage
3. Aboyer de façon agressive des inepties : c'est visiblement pas ma vie qui est ratée...
Quand même !

Sur une chose nous sommes d'accord,
On a qu'[une] vie, et si c'est pour avoir des discussions à côté de la plaque pareilles, j'ai envie de dire : heureusement !
Et la conneriephobie dans tout ça ? Oui, je l'assume, je suis plein dedans ! J'ai horreur des conneries !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Nous sommes le Mer 29 Juin 2022 03:41